L’Azerbaïdjan, c’est comment ? Tu te demandes pourquoi on veut t’envoyer à Bakou ? Parce que c’est top. Voilà. Tu en veux plus ? C’est parti mon kiki.

Bakou, l’asiatique en Europe !

La capitale est splendide. Alors, oui, tu es en Asie. Mais, tu peux largement sentir les influences européennes : l’Europe est bien présente en Azerbaïdjan, et encore plus particulièrement à Bakou ! Les avenues sont larges, les trottoirs aussi, c’est propre, les vitrines sont belles, les transports en commun sont neufs. On est très très loin de l’image vieillotte que j’avais en tête. Le pays est à majorité musulmane, comme la plupart des pays de l’Asie Occidentale.

Pour autant, l’ambiance est européenne : beaucoup d’alcool dans les bars et supermarchés, la ville est très arborée et rappelle un peu les grandes avenues parisiennes ou celles de Riga.

La vieille ville de Bakou

La vieille ville est très propre. Et très calme ; ce n’est pas une vieille ville comme on peut en trouver à Varsovie, Prague ou Madrid. Ici, tout est tellement propre, qu’on se demande presque si c’est habité ; on parcourt les rues et ruelles en ayant l’impression d’être dans un musée à ciel ouvert.

Il y a peu de commerces, ou alors, clairement pas orientés tourisme : pas de traduction ; c’est déroutant ! Mais agréable : quoi de plus sympa que d’être à l’étranger et enfin se perdre. Car, oui, aujourd’hui les capitales européennes sont tellement .. européennes, qu’elles se ressemblent toutes. Pas au niveau architectural bien entendu, mais ce sont les mêmes marques, partout.

L’Azerbaïdjan et la France

Oui, beaucoup de relations entre nos pays ! Et, ça ne date pas d’hier. C’est d’ailleurs la France qui préside la résolution du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan ! C’est aussi la France qui appuie très largement les relations entre l’Union Européenne et les azéris, notamment pour la Politique de Voisinage.

Alors, pourquoi on veut t’envoyer en Azerbaïdjan ? C’est beau, c’est propre, c’est festif, c’est génial.